Atelier des sens : un cours de palace ?

Les cours de cuisine sont de plus en plus à la mode. Est-ce dû aux émissions culinaires telles que « Top Chef » ou « Master Chef » ? Nul le sait. J’ai testé pour vous un de ces précurseurs : l’atelier des sens.
Rendez-vous donc à 18h30 pour 4h de cuisine. C’est la première fois que je suis un cours de cuisine. Je n’ai donc aucune référence pour comparaison. Ne vous inquiétez pas, je serai impartial !

L’accès au cours s’effectue par la boutique (qui est sensiblement plus chère que d’autres chaînes comme TOC ou Kitchen Bazaar).

La deventure de l'atelier des sens

La deventure de l’atelier des sens

Une fois les formalités effectuées, on a le droit a un cadeau : un tablier de qualité assez douteuse (de toute façon j’en ai déjà… bref). Nous sommes 10 ce qui n’est pas excessif.

Le cours

Je m’attendais à que chacun fasse sa cuisson, son assiette, … mais que nenni ! Dans cette réalisation du repas nous allons réaliser des tâches assez « simple » comme :

  • éplucher des légumes
  • remuer du chocolat pour fondre
  • couper de la viande
  • couper des échalottes…

Les seules choses un peu « technique » que l’on ai pu faire sont :

  • récupérer la viande sur un carré d’agneau
  • utiliser le siphon (on ne le remplie pas et on ne joue pas avec les cartouches)
  • utiliser une poche à douille (avec le geste qui va bien)
  • badigeonner de chocolat des demies-sphères

Rien de bien méchant en fait. Déjà on n’a pas l’impression de se fouller mais là : tous les trucs funs sont effectuées par le chef… un peu de déception sur ce point. En plus, le chef ne vérifie pas que les tâches sont bien effectuées : souvent il fait autre chose pendant ce temps.

Ce qui nous mène à mon point suivant. Je suis jeune et je capte rapidement. Ici, le problème est que l’on ne fait pas grand chose et que l’on passe de l’une à l’autre recette et ceci afin d’optimiser le temps. Je suis compréhensif que faire un repas entier (4 recettes) en 4h (repas compris) est un véritable défi mais là c’est le bazar complet ! Au moment de la dégustation je ne savais même plus comment on avait fait pour en arriver là 🙁

Le repas

Après 3h de réalisations nous avont enfin le droit de déguster ce que l’on a produit (ou presque). Le dressage est quasi uniquement fait par le chef (re-déception). Le repas est accompagné d’une coupe de champagne ainsi que de vin rouge et blanc.

Amuse-bouche : Oeuf à la neige en surprise à la crème de champignons

Cette assiette était vraiment bonne. J’ai trouvé dommage que les blancs n’avaient pas beaucoup de goût malgré les épices et herbes ajoutées par le chef… L’ensemble est bien réhaussé par la crème de champignons.

Entrée : Royale de moelle au coulis de truffe et crème de céleri siphonnée

La royale de moelle est excellente quoiqu’un peu gras. Heureusement la crème de céleri vient équilibrer cette entrée. Le coulis de truffe est pour moi un peu anecdotique… Il y avait sûrement un problème avec la préparation du siphon par le chef car je n’ai jamais vu un siphon marcher aussi mal et faire un amas aussi peu mousseux 🙁

Plat : filet d’agneau en Rossini revisité en macaroni farcis

Carré d’agneau excellent et servi avec foie gras poellé (encore du gras après la royale). Par contre les macaroni n’étaient pas farcis mais il s’agissait plutôt d’un « mille feuille » de macaroni et de crème foie gras (50% beurre 50% foie gras, toujours aussi léger :)). Cette réalisation a été cuite au four (macaroni prêt-cuit) d’où un durcissement des macaroni qui nous a été ensuite impossible de manger (les bords et le dessus non aider par le parmesan)…

Dessert : 1/2 sphères de chocolat à la mousse coco et sauce café

C’est vrai que ce repas était encore trop léger. Du coup mousse en dessert ! Rien à dire sur cette recette  à part que comme la réalisation des coques n’étaient pas suivies par le chef, elles ont finies trop épaisses. Du coup : la sauce café devant faire fondre la coque : FAIL. De plus le chef oubli de réchauffer la sauce : ça n’a pas vraiment aidé…

Story telling

Les « experts » adorent raconter leur vie. Ceci joue sûrement dans l’impression qu’ils ont que ça fait plus expert. Que nenni bis ! ça m’ennuie au plus haut point et plus les anecdotes se multiplient, plus je n’y crois plus. C’est sûrement un ressenti uniquement personnel mais je me ferai un plaisir d’en parler dans les commentaires 😉

Le chef

Le chef était « Gérard Fouché ». Rien à dire de particulier à part qu’il a quitté ses cuisines pour faire de la formation. N’étant pas un grand pédagogue, je lui souhaite de reprendre la main des fourneaux… Enfin il ne faut pas faire les macaroni farcies : c’est un coup à ne pas être revisité par le guide étoilé 😀

Atelier des sens

http://www.atelier-des-sens.com/
32 rue vignon 75009 Paris (voir sur le plan)
Ouvert en fonction des cours.
Tarifs : de 36€ (1h) à 125€ (4h)

Descriptif (pour le fun) du cours réalisé « Prestige 4h » :

Offrez une invitation pour une aventure gourmande de 4h. Une occasion unique de cuisiner, en compagnie de grands chefs, des produits nobles d’exception, de s’initier aux techniques culinaires les plus sophistiquées ou d’expérimenter de nouveaux accords mets & vins lors d’un dîner œnologique de 3 plats/6 vins. Le cours s’achèvera par une dégustation.

Avis sur Cours de cuisine Atelier des sens par Jérôme ROUSSEAU

Le cours
Story Telling
Lieu
Repas
Le chef
2.1
Bof

En résumé : un peu d'ennuie, peu de "practice", de bons plats dans l'ensemble mais un peu trop gras. A ce prix ça ne donne pas envie d'en refaire de si tôt !

A propos de l'auteur

jercle est comme Alfred : ce n'est pas un vendu ;) Si vous voulez que je teste un produit, une publicité ou quoique ce soit, : contactez moi !

Nombre d'entrées : 80

Commentaires (2)

Laisser un commentaire

© 2013 - Gowa par Jérôme ROUSSEAU

Retour en haut de la page