Can’t take my eyes off you – Frankie Valli VS

Can’t take my eyes off you : qui n’a pas étreint une jolie femme ou un bel homme sur cette chanson ? Savez-vous que cette chanson est une création de Frankie Valli ? Vous en saurez plus car Thibaut de Flux Culture vous en dit plus ! Interview à suivre 🙂

Bonjour Thibaut, encore bienvenue sur mon blog. Tu viens d’écouter la chanson can’t take my eyes off you de Gloria Gaynor, c’est une vraie chanson d’amour: as tu déjà déclaré ta flamme grâce à elle ? Est-ce envisageable si tu ne l’as pas fait ?

Bonjour Jérôme ! Et, non, désolé de te décevoir, je n’ai jamais déclaré ma flamme à l’aide de cette chanson. Mais comme tu le proposes, pourquoi pas le faire un jour. Quoique, je privilégierai peut être plus la version de Frankie Valli qui je trouve à plus de présence et plus d’intensité. Je sens que Frankie Valli chante vraiment les paroles, ressent la chanson et donc son message d’amour.

Profitons-en pour écouter la version de Frankie Valli !

Question sur les deux chansons: que pense tu de la phase calme et de la phase plus énergique ? L’une des deux est en trop ? Une des deux versions met elle plus en avant une phase plutôt que l’autre ?

Je trouve que justement c’est grâce à ces deux parties que le morceau fonctionne. La phase énergique qui arrive après dans le morceau permet de surprendre celui qui écoute. De plus, cette phase énergie donne un relief à cette chanson. La partie un peu plus calme est plutôt là en guise d’introduction et de base au morceau. J’aime beaucoup la phase énergie que Frankie Valli car je trouve que sa voix aigüe est très belle et illustre parfaitement l’énergie recherchée. Par contre, je préfère un peu plus la partie calme chez Gloria car je trouve qu’elle n’est pas traînante comme Frankie Valli !

Au fur et à mesure des recherches, je m’aperçois que la version de Gloria Gaynor n’est pas la seule version. Gloria Gaynor est sortie en 1998, Diana Ross en 1969, Muse en 2002, … Beaucoup de reprises pour une chanson de 1967 (cf. wikipedia). As-t’on avis quelle est la reprise la mieux réussie ? Est-ce un bon filon (Frankie Valli a eu le disque d’or, 1 million de disque vendus, grâce à cette chanson) ?

Après avoir écouté de nombreuses reprises, je trouve que la version de Muse représente mieux les deux phases de la chanson et donc qu’elle exprime très bien ces différences. Mais, la plus novatrice et originale est pour moi celle de Selah Sue en featuring avec Earth of the Wall.Ce que je trouve dingue, c’est que pendant les 3 années qui ont suivit la sortie de Frankie Valli, il y a eu 5 reprises. Je pense que les chanteurs ont flairé le bon filon étant donné que cette chanson a eu beaucoup de succès ! On sait que ça va marcher car il y a une certaine structure qui fait que cette musique est harmonieuse et quelle plait au public.

Ecoutons la version de Walk Off The Earth avec Selah Sue :

Une dernière question pour la route : contrairement à Beggin, la version originale de Can’t take my eyes off you dure 3:45 : pour toi c’est trop ? Tu aurais eu ton âge à l’époque de Frankie Valli : tu serais allé à un de leur concert ?

Je ne sais pas si c’est trop. Je pense que certaines musiques fonctionnement bien en étant courtes et d’autres non. Et inversement des chansons fonctionnent bien en étant assez longue mais d’autres pas du tout. C’est vrai que sur ce modèle la Can’t Take My Eyes off You fonctionne très bien ! Et oui, j’aurais voulu voir Frankie Valli je trouve que ça voit me transporte. Il y a une marque dans sa voix qui fait que je suis obligé d’aimer. Puis même l’instrumental de leur chanson est vraiment super pour l’époque. Alors sans hésiter je dis oui !

Retrouvez l’article où j’ai répondu aux questions de Thibaut 🙂

Pour le prochain article : avez-vous une question à poser à Thibaut ? Les commentaires sont là pour ça !

A propos de l'auteur

jercle est comme Alfred : ce n'est pas un vendu ;) Si vous voulez que je teste un produit, une publicité ou quoique ce soit, : contactez moi !

Nombre d'entrées : 80

Laisser un commentaire

© 2013 - Gowa par Jérôme ROUSSEAU

Retour en haut de la page